La Fête de l’Humanité 2023 aura lieu les 15, 16 et 17 septembre sur la Base 217 du Plessis Pate. Pour sa 88e édition, retrouvez de nombreux concerts avec Angèle, La Femme, Soolking, Dub Inc ou encore Mass Hysteria et bien d’autres ! 

Mais la Fête de L’Huma, c’est avant tout une fête militante, un lieu d’échange et de rencontre, ouvert sur le monde, un moment politique unique où les débats sont ouverts pour proposer un avenir meilleur pour toutes et tous.

Les vignettes militantes pour la Fête sont déjà disponible à la fédération du Parti communiste de Loire-Atlantique (41 rue des Olivettes à Nantes) au tarif unique de 40€.

Le Pharo de la ville « rebelle » de Marseille a accueilli le congrès national du PCF du 7 au 10 avril dernier. À quelques pas du Vieux port, 700 délégués communistes ont planché, sourire aux lèvres mêlés au sens des responsabilités, pour ce grand rendez-vous démocratique, sérieux et fraternel.  Le soleil méditerranéen et l’actualité sociale y étaient certainement pour quelque chose.

Les manifestations dans le département ont aussi connu un succès historique : plus de 100 000 personnes ! 80 000 à Nantes, 15 000 à Saint-Nazaire, 3550 à Ancenis, 2000 à Châteaubriant et 700 à Coüeron. De mémoire de militant syndical, ce n’était jamais arrivé. Cette affluence record traduit la colère populaire et les ressorts de la mobilisation contre la réforme des retraites. Oui, les salariés, retraités et privés d’emploi sont encore disposés à lutter. Pour elles et eux, pas question de tourner la page. 

L’Elysée comme Matignon avaient rêvé à l’essoufflement du mouvement contre la réforme des retraites, à la résignation populaire. Ils voulaient laisser derrière eux cet épisode qui marquera à jamais le quinquennat, l’acte 2 macronien, qui selon tous les commentateurs, quelle que soit la diversité des opinions, aura fort mal commencé.

Une étape importante de la préparation du congrès du Parti communiste français s’est déroulée le samedi 3 décembre dernier. Le conseil national du PCF a largement adopté la base commune de discussion, c’est-à-dire le texte d’orientations politiques du congrès proposé par la commission nationale du texte.

Les entreprises du CAC 40, les grands groupes doivent être placées face à leurs responsabilités. Alors que leurs bénéfices n’ont jamais été aussi importants et que les dividendes versés aux actionnaires ont explosés sur le dernier trimestre, il est inacceptable qu’une majorité de travailleurs doivent compter sur la prime d’activité, les chèques énergies et les différentes allocations financées par de l’argent public pour boucler leurs fins de mois.

De l’argent il y en a, il doit aller au travail et non au capital !

Nous sommes d'ores et déjà aux côtés des salariés de Total Energie pour exiger de véritables négociations salariales et refuser les réquisitions.

Soyons nombreuses et nombreux dans toutes les manifestations et rassemblements organisées mardi 18 octobre pour l'augmentation des salaires et l'atteinte portée au droit de grève !

Les différents rendez-vous :

  • NANTES - 15h, devant la Préfecture 
  • SAINT NAZAIRE - 12h, au Terre-Plein de Penhoët et devant la Cité Scolaire

En lien avec les différents articles de presse (Ouest-France et Presse Océan) parus le 18 janvier 2022, nous souhaitons exprimer notre position au travers le communiqué de presse ci-dessous.

Le 21 novembre prochain, grand rassemblement à Paris contre la vie chère, pour des salaires et des pensions dignes. Cette manifestation à l'appel de Fabien Roussel, notre candidat à l'élection présidentielle doit être un événement politique marquant, un rassemblement significatif par la participation et par la variété des secteurs d'activités représentés.

En Loire-Atlantique des transports en car sont organisés au départ de :

- Saint-Nazaire :  5 H 30 devant la base sous-marine
- Nantes            :  6 H 30 gare routière quai Baco

Inscription au 02 40 35 03 00, nous comptons sur votre mobilisation

Dimanche 17 octobre 2021 - 11h30

Samedi 16 octobre
- 14h 00 : Inauguration d’une plaque en hommage à Jules Auffret, Marc Bourhis et Guy Môquet au cimetière du Petit Auverné
- 15h 00 : vente dédicace du livre « En vie, En joue, Enjeux » sur les 50 otages à la médiathèque de Châteaubriant
- 20h 30 : conférence de Thomas Fontaine, directeur du Musée national de la Résistance au théâtre de Verre

Depuis le vendredi 14 mai, la liste du « Printemps des Pays de la Loire », rassemblant 11 forces de gauche et écologistes pour les élections régionales des 20 et 27 juin est désormais officielle. Conduite par Guillaume GAROT, elle allie renouvellement, expérience et valorise celles et ceux qui s’engagent pour les autres.  Engagé.es autour d’un projet sans ambiguïté en matière de services publics, développement industriel, transition écologique, nos trois candidat.es ont la parole :  

Canton de CLISSON 
Pedro MAIA (PCF), 42 ans, Conseiller municipal de Gorges
Elsa PAQUIS-LAURENT (PCF), 31 ans, Câbleuse en électronique
Serge SAVARIAU (PCF), 60 ans, Dirigeant d’une association de pêche
Delphine BAELEN (PCF), 39 ans, Agent de contrôle SNCF

1er mai : Un brin de muguet utile à la démocratie et aux soignants !!!

A l'occasion de la journée internationale des droits des travailleurs, le PCF se mobilise pour défendre les droits des salariés et fait preuve de solidarité envers le personnel hospitalier !

Une souscription sera ouverte le 1er mai et durera jusqu'au 11 mai. C’est le brin de muguet numérique du PCF !

En Loire atlantique 50% des bénéfices de cette souscription seront versés au fond de dotation du CHU de Nantes.

Soyons utiles aux travailleurs et à la santé : https://www.pcf.fr/le_muguet_du_1er_mai

Le Parti Communiste de Saint-Herblain considère déplacées les critiques faites par l’extrême gauche, les verts, et la droite LREM à l’égard de la gestion de la crise Sanitaire, assumée et maîtrisée par le Maire, les Services Municipaux et l’équipe restreinte d’Élu.e.s (dont font partie les Verts).

A ce stade, la situation sanitaire et économique en France, et la gestion faite par l’état, pourrait avant tout être critiquée, plutôt que de critiquer la gestion de celle-ci à la maille Municipale.

En Loire-Atlantique comme ailleurs en France, de trop nombreux sites de production non essentiels restent ouverts au détriment de la situation sanitaire. Les communistes, leurs élu.e.s leur parlementaires sont pleinement mobilisés pour protéger les salarié.e.s.
Face à une crise sanitaire sans précédent dans l'histoire récente de notre pays, une part importante de notre population est confinée afin de limiter la propagation rapide du Covid-19. Mais beaucoup de salarié.e.s sont aussi les premiers au front pour répondre aux besoins vitaux de la population.

  • Liste avec des Communistes en Loire-Atlantique 44
Partout en France, dans les campagnes et les villes, les militantes et militants communistes sont mobilisés pour faire avancer les idées de progrès.
Ils travaillent depuis plusieurs mois avec les citoyens de leur localité, souvent avec les autres formations politiques de gauche à la rédaction de propositions innovantes résolument tournées vers les réponses à apporter aux besoins de leurs concitoyens. 
 

Pages

Souscrire à Communistes de Treilières RSS